Réduction de l’H2S en assainissement

Condition

Les eaux usées produisent de l’hydrogène sulfuré en quantité très importante par réduction des sulfates dissous par des bactéries sulfato-réductrices, dans des conditions particulières. Il est produit essentiellement au niveau de certains postes de relevage, à l’exutoire du conduit de refoulement et accessoirement au niveau des collecteurs gravitaires dans certaines conditions.

 

Traitement

Le traitement de l’H2S est obtenu par injection de réactifs dans les eaux usées, au niveau des bâches des postes de relevage pour l’essentiel. Les réactifs sont curatifs, ils réagissent avec les sulfures dissous déjà présents, ou préventifs, ils empêchent la formation de sulfures, et le choix du réactif dépend des analyses des effluents, de l’analyse réseau et de mesures d’H2S.

Production

La production d’H2S est fluctuante dans la journée, du fait des variations entre autres du débit qui détermine le temps de séjour, facteur déclenchant de la production de sulfures. D’autres facteurs aggravant vont alors amplifier cette production, à savoir la température des effluents et la demande chimique en oxygène (DCO représentative de la quantité de matières organiques) pour les plus importants.

L’asservissement du dosage est réalisé par un automate paramétré spécifiquement pour chaque cas et basé sur la mesure du débit et de la température des effluents. Il intègre les phénomènes de pluie qui agissent fortement sur les temps de séjour et donc sur la consommation en réactif.

ECOSPH’AIR propose l’ensemble des équipements constituant un poste d’injection de réactif, à savoir les cuves de stockage double peau, tous les réactifs anti-H2S nécessitant ce niveau de sécurité, les coffrets pompes doseuses, les sondes de niveau et de température ainsi que les équipements de mesure H2S en continu, autonome et communiquant par Internet qui permettent le suivi du traitement.

Performances

L’injection asservie et optimisée de réactif anti-H2S correctement paramétrée permet de réduire la consommation de réactif de manière importante par rapport à un pilotage manuel ou les asservissements actuellement sur le marché.

L’injection optimisée permet d’obtenir un taux d’abattement extrêmement important des émissions d’hydrogène sulfuré à l’exutoire, au-delà de 90 % sur la concentration moyenne quotidienne pour atteindre moins de 3 ppm en moyenne journalière.

Le programme d’asservissement est adapté à tout type de réactif et est basé sur un modèle prédictif de production d’hydrogène sulfuré permettant de définir à tout moment la quantité de réactif exactement nécessaire en fonction de sa nature.

L’injection optimisée est réalisée grâce à un programme d’asservissement qui est paramétré en fonction des caractéristiques de chaque poste de relevage. Les sondes nécessaires à la lecture ou au calcul des paramètres des eaux usées (débit, température) sont raccordés à l’automate et lui permette à chaque moment de calculer la quantité potentielle de sulfures.

En fonction de la stœchiométrie du réactif, le dosage peut donc être calculé sur la base de la quantité de sulfures potentiellement produit.

Excellent traitement de l’hydrogène sulfuré gazeux
Préservation des ouvrages et des coffrets électriques, lutte anti-corrosion
Mise en sécurité des personnels exploitants
Mise en oeuvre simple et rapide
Nécessite très peu de maintenance

Diagnostic H2S et analyse réseau
Dimensionnement du traitement
Installation clé en main / mise en route / campagne de mesures
Fourniture des réactifs préventif et curatif
Location des équipements possible pour la réalisation d’essais de validation
Equipements de stockage (cuves double peau) et de dosage (coffrets)

Applications

Cette technologie concerne les domaines de la pétrochimie, chimie, agroalimentaire, station d’épuration, traitement des boues, assainissement, tanneries.

Exemples :

image
image

Vous avez des problèmes d'odeurs ?